Au printemps dernier la radio RCF est venue enregistrer une émission littéraire «paroles d’ados» au CDI. Après ce grand moment entre le journaliste Monsieur Rouvier, son équipe, et les élèves ou adultes participants, nous attendions impatiemment la date de la diffusion de ces entretiens.

C’est chose faite puisque vous pourrez entendre vos enfants s’exprimer sur leur rapport au livre aux dates et horaires suivants : les jeudis 1er décembre, 8 décembre et 15 décembre à 18h30 sur les ondes de RCF ( 98.3 FM ) mais aussi les samedis 3 décembre, 10 décembre et 17 décembre, à 9h30, pour les plus matinaux . Petites voix flûtées, grandes voix de lycéens, chaleur , timidité de la vérité , vous pourrez entendre tout cela , au cours des échanges : les livres–éitncelles sont bien de ceux qui peuvent éclairer toute une vie…

Fort de cette expérience extrêmement positive, tout le campus souhaite revivre une nouvelle expérience de partenariat entre RCF et notre établissement !

France Landais, référent Culture.

Préparée, attendue depuis de longues semaines, notre émission littéraire a eu lieu mardi 10 mai , au CDI. C'était une première! L'équipe de la radio RCF, technicien et journaliste et un petit public très à l'écoute, tout le mode était réuni pour évoquer les livres qui laissent une trace : un roman historique, Les Rois maudits, mais aussi la littérature jeunesse, Le cœur en braille, les livres de la sélection du Prix Chronos, du Prix St joseph Pierre rouge ou encore les Misérables, le choix des élèves a été à la fois éclectique et surprenant car toujours de grande qualité.

Tous les élèves, collégiens ou lycéens, ont vaincu leur stress; parler devant un micro, pas si facile ! Surtout quand on ignore quelles seront les questions posées!Le journaliste, très chaleureux, a su les  mettre en confiance, et accoucher leurs idées et leur sensibilité. Certains élèves ont révélé leur part d'inconnu...

L'émission dans la boîte, elle va maintenant être montée et sera diffusée dans quelques mois. Ce jour-là, tout le monde arrête de vivre et se branche sur RCF! Nous vous tenons au courant!

France Landais

La piñata es una tradicion de México. Para fabricar una piñata es necesario una caja de carton, papeles de colores, pegamento, y tijeras. Primero, cortas la caja, en forma de lo que te gusta: un corazon, un sol, etc. Luego, cortas los papeles de colores y los pegas sobre la caja de carton para adornar. La piñata debe tener caramelos dentro. El 25 de diciembre un chico tiene un palo y los ojos bendados, da golpes para romper la piñata colgada de una cuerda al techo. Mientras el niño da golpes, los otros niños cantan una cancion: "Dale, dale, dale, no pierdas el tino..." Cuando esta rota, los niños se abalanzan para recoger los dulces que se caen al suelo.

   

Los alumnos de 4ème euro español: Quentin, Alexandre, Thomas, Etienne, Pierre, Enzo, Mélissa, Elsa, Eglantine, Léa, y su profe, la señora Fischel.

Leyenda de la foto: Después de una semana de trabajo, los alumnos de 4ème euro español han logrado fabricar dos piñatas que no vacilaron en destruir dos minutos después.

Avec la nouvelle année va pouvoir se vivre le projet fédérateur qui a été validé en octobre par le rectorat . il s’agit pour le collège et le lycée d’intégrer dans leurs progressions des activités et des actions qui feront écho au thème fédérateur de l’année : soigner la vie .

Ce fil rouge, par exemple,  permettra au lycée professionnel le montage d’actions-santé . Au collège, il permettra à une classe de 4ème de découvrir la pratique théâtrale aux côtés d’une comédienne , à l’intérieur des cours de Français . En 2de, il donnera lieu à des séances d’improvisation théâtrale . En filière ES, les élèves découvriront le travail de l’association « Peuple et culture », chargée de remobiliser des jeunes en rupture scolaire . Les élèves de Tle S ont d’ores et déjà présenté une exposition consacrée aux établissements de santé de l’Hérault pendant la première guerre mondiale .Ce ne sont là que quelques uns des exemples qui vont irriguer l’esprit pédagogique de l’année, rencontrant les objectifs de l’Education morale et civique et ceux de la pastorale .

Mettre en mouvement élèves et équipes pour que l’Ecole réponde aux questionnements des jeunes qui nous sont confiés .Mettre en mouvement pour tisser du lien entre ce qui se vit dans et en dehors de l’école .Mettre en mouvement pour donner du sens : direction et signification .

Très belle année 2016 à tous ceux qui se veulent être arpenteurs de ces possibles !

France landais, référent Culture