Une pédagogie de Projets dans les filières Technologiques: "C'est en réalisant que l'on se réalise"

 

Dans un monde de mobilité ouvert sur la connaissance et les compétences, la mobilisation des richesses humaines pour développer l'innovation, la création et optimiser l'usage des technologies constituent un défi majeur. Face à ce défi, la filière technologique permet à tout jeune, à travers sa pédagogie de projet, de développer ses capacités à entreprendre, innover et créer. Le travail en équipe sur des systèmes réels ou prototypés et pluridisciplinaires est source d'ouverture et de diversité où les relations humaines sont mises en avant.

 C’est dans ce cadre que le Bac STI2D impose une épreuve de projet à l’examen d’Enseignement Technologique de Spécialité. Ce projet dont le volume horaire est d’environ 70 heures (plus quelques soirées) va démarrer courant janvier pour nos élèves qui vont présenter cette épreuve pour la session 2018.

Par groupe de 3 ou 4 élèves, ils vont être amenés à découvrir, étudier et réaliser entre autres :

Une station météo communicante : la force et la direction du vent, la température, l'hygrométrie ou encore la pression atmosphérique sont d'autant de paramètres météorologiques que cette station devra mesurer. Ces différentes données devront être accessibles via une interface WEB connectée sur la toile (internet) bien sûr. Cette station météo sera installée sur le site où nos abeilles ont produit leur première cuvée de miel.  
Un ensemble d’éléments (automate, radiocommande, lyres, etc.) pouvant constituer une mini régie de spectacle et communicant entre eux par un BUS DMX512. On va danser cette année en STI2D 
Un pèse Ruche qui permettra de mesurer et d’envoyer par SMS le poids et la température d’une ruche à l’apiculteur, lui évitant ainsi des déplacements. La technologie est mise ici au service du développement durable …
Un panneau lumineux d’affichage autonome en énergie (panneaux solaires suivant la position du soleil pour une plus grande efficacité) et communiquant par GSM.
 Serre autonome en énergie et dont l’arrosage automatique sera fonction de l’humidité, de la température ou encore de la luminosité
Gestion d’un parc à vélos autonome en énergie et dont l’accès sera autorisé par badge RFID
Gestion de l’ouverture et la fermeture d’un portail automatique commandé à l’aide de messages envoyés par sms

 

Régulièrement jusqu’au mois de juin, ils rendront compte de leur travail individuel au sein du groupe et de l’avancement du projet par des exposés oraux. Il est à noter que 2 de ces revues de projet se feront en langue anglaise (contexte international oblige ….).

L’oral final au mois de juin qui s’appuiera sur la réalisation d’un dossier, permettra de faire un bilan de leur travail.

 

Gageons que cette démarche pédagogique permettra à nos élèves de s’épanouir et qu’à travers tous ces projets ils trouveront l’envie de poursuivre leurs études dans l’enseignement supérieur (pour rappel plus de 95% des bacheliers STI ont poursuivi avec réussite leurs études dans le supérieur en passant très souvent par l’étape du BTS Systèmes Electroniques qui affiche depuis plusieurs années 100% de réussite et qui permet aux meilleurs de poursuivre en Écoles d’ingénieurs)